Suite à la découverte du principe de poterie réfrigérante (voir http://www.practicalaction.org/?id=zeerpots), je me dis que je vais enfin pouvoir me passer d'un réfrigérateur. Pas mal de monde autour de moi trouve ça surprenant, on me pose des questions... c'est dire si l'objet est devenu plus qu'indispensable et semble incontournable. Pour ma part, se passer de "froid à volonté" me parait complètement possible et puis je déteste cet objet qu'est le réfrigérateur: c'est un objet envahissant, qui consomme trop, fait du bruit, pue la plupart du temps et ne sait même pas exploiter le froid de l'hiver, une absurdité de plus ! Un objet finalement dont je n'ai trop su ces dernières années comment m'en passer... voilà enfin une solution prometteuse. Avec l'un des pots de fleur en terre que j'ai récupéré aujourd'hui, je tente une simple expérience: je bouche le trou du fond, rempli le pot d'eau et le couvre d'une assiette. Le but de la manœuvre est de suivre l'évolution de la température du pot, il devrait a priori atteindre une température dans la gamme des 10~15°C d'ici à je ne sais quand. La température de départ de l'eau est de 20.9°C, si cela fonctionne, ce petit pot me permettra d'avoir une bière fraîche chaque soir en attendant que je ne trouve ou ne fabrique mes deux jarres en terre pour me faire une vraie poterie réfrigérante... à suivre !

Edit du 2009-06-16: cela n'a rien donné, je me rends compte que la terre (ou plutôt la matière) utilisée pour fabriquer ces pots de fleur est assez éloignée de ce qui est employé en Afrique pour fabriquer des jarres réfrigérantes. Ce pot est très imperméable à l'eau, je dois trouver d'autres pistes...